Ces startups qui facilitent la vie des associations sportives

La rentrée sportive approche pour près de 170 000 associations sportives, et avec elle, son lot de difficultés et de surprises à prévoir. L’occasion de faire le point sur les outils qui facilitent la vie des clubs sportifs au quotidien.

Une association sportive sans bénévole est une association qui meurt. Voilà le constat partagé par nombre de présidents d’associations, pour qui le fonctionnement repose exclusivement sur la bonne volonté et la passion de ses membres bénévoles. Gérer les cotisations, tenir la trésorerie de l’association, développer les sources de financement, faire vivre la communauté du club, manager une équipe… des problématiques que rencontrent chaque année les structures amateurs. Des obligations qui nécessitent du temps.

Afin de pallier à ces difficultés, des startups n’hésitent pas à se lancer et à proposer des solutions simples et efficaces. Voici quelques unes d’entre elles.

Ecotiz et la gestion des cotisations sportives

          Associations de football, de rugby ou de danse, toutes ont le même problème à la rentrée: la trésorerie. L’encaissement des cotisations peut prendre plusieurs semaines voire plusieurs mois et pour les paiements en plusieurs fois, c’est un casse tête et une perte de temps.

Ecotiz première solution de paiement de cotisation en ligne a été développée spécialement pour les associations sportives. Fini les documents qui arrivent au compte goutte, les oublis récurrents, la montagne de papier sur le bureau, Ecotiz permet, par l’intermédiaire de son application en ligne, de remplir son questionnaire d’inscription, de payer en ligne, permettant le suivi en temps réel des encaissements.

« Je m’aperçois aujourd’hui que nous sommes parvenus à apporter un vrai service aux associations et aux sportifs… et les Fédérations nous montrent qu’il y a encore beaucoup de choses à proposer ! » constate Jauffray Dunyach, fondateur d’Ecotiz.

Fondée en 2014, la startup compte déjà plus de 1000 associations sportives adhérentes pour près de 150 000 utilisateurs. Avec près d’1 million d’association en activité en France et plus de 170 000 associations sportives, la startup a encore un beau potentiel de croissance.

Fosburit et le financement alternatif

          Frais de fonctionnement, besoins de développement, les sources de financement sont parfois limitées pour les associations sportives. Pour 50% d’entre elles, le budget moyen est inférieur à 10 000 euros, et les deux tiers ont un budget inférieur à 20 000 euros. Des dépenses, généralement destinées à soulager les besoins courants, qui ralentissent le développement du club. La recherche de financement prend du temps et repose traditionnellement sur du financement public (collectivité territoriale) et financement privé (cotisations et parfois dons, sponsoring ou mécénat).

Fosburit propose un mode de financement alternatif qui repose sur le financement participatif. Le fonctionnement est simple : Vous soumettez un projet sur la plateforme web de la startup et elle se charge de vous mettre en relation avec des « supporters » qui choisissent de financer ou non une partie de votre projet. L’association d’un grand nombre de personnes investissant un petit montant permet généralement aux porteurs de projets de trouver les fonds qui leur sont nécessaires.

« Sans eux, rien n’aurait été possible… la réussite de notre campagne de Crowdfunding a permis de rebooster notre campagne auprès des PME/PMI » témoigne le porteur de projet du Football Club du Franc Lyonnais. Pour la construction d’un nouveau terrain, le projet a réuni 315 contributeurs et ainsi permis d’atteindre 126% de l’objectif en seulement quelques semaines.

Lancée en Septembre 2014, la plateforme a déjà permis le financement de 150 projets et mobilisée plus de 15 000 contributeurs pour un montant collecté total de 700 000 euros.

« Nous attirons des projets d’horizons très divers dont la satisfaction de nous avoir confié leur campagne est ensuite le meilleur levier pour notre croissance » déclare Guillaume Gibon, co-fondateur.

Avec un taux record de réussite des campagnes de 95%, la startup ambitionne d’atteindre les 1,5 million d’euros de collectés d’ici fin 2015. Un objectif atteignable tant les besoins et les porteurs de projets se multiplient.

Manager son équipe avec SportEasy

          Les éducateurs et entraineurs ont droit eux aussi à leur outil pour faciliter leur gestion et animation d’équipe. Cette solution, SportEasy l’apporte à travers un outil en ligne intuitif et interactif, qui rassemble toutes les fonctionnalités dont un coach a besoin : gestion des convocations, compositions d’équipes, analyse des statistiques individuelles et collectives.

« Gérer une équipe est très chronophage et nécessite beaucoup d’outils ; des emails pour savoir qui peut venir au match, des SMS pour un report de dernière minute, un tableau Excel pour les statistiques, une page Facebook pour les commentaires et les photos. L’idée de SportEasy est de regrouper tout ce dont une équipe a besoin en un seul outil accessible sur ordinateur, tablette et smartphone » explique Nizar Melki, co-fondateur de SportEasy.

Elle offre ainsi aux entraineurs un gain de temps considérable et permet également aux joueurs d’intéragir sur une interface commune, de commenter, partager du contenu, renforçant ainsi les liens et alimentant la vie du groupe.

Déja utilisée par près de 14 000 équipes dans 64 pays à travers le monde, 280 000 utilisateurs réguliers et 19 sports représentés en seulement 4 ans, la startup entend bien poursuivre sur sa lancée et développe déjà de nouvelles fonctionnalités.

Faire vivre sa communauté avec Goaleo

          Faire vivre une communauté, mobiliser et informer ses adhérents, échanger avec ses supporters… Développer et renforcer l’identité du club devient désormais possible et accessible à tous.

Goaleo, la première plateforme sociale dédiée au monde du sport, crée les outils pour aider les sportifs et les équipes (amis, CE, associations sportives…) à organiser et faire grandir leur communauté en ligne. Elle permet aux associations et à leurs membres de commenter et partager des informations, du contenu vidéo, photo, commentaire sur une page dédiée au club. Un espace d’échange proposé en ligne via la plateforme web et désormais sur son smartphone via son application.

Bien plus qu’un réseau social, cette plateforme permet également aux sportifs amateurs d’échanger directement avec des sportifs professionnels. Goaleo regroupe ainsi 30 grands champions (Boris Diaw, Yannick Agnel, Edouard Cissé, Thierry Dusautoir, Jerome Fernandez…) qui partagent informations, conseils, en exclusivité sous forme de tribunes, et via le hub, plateforme interactive de chat live entre amateurs et champions.

Une solution qui, à terme, souhaite faciliter le recrutement des clubs en offrant la possibilité aux joueurs d’afficher leurs performances sportives et ainsi permettre aux membres techniques des clubs de sélectionner le profil qui leur convient.

Un outil qui s’adresse donc à de nombreux acteurs (sportifs, associations, fédérations…) et qui promet de nombreuses fonctionnalités dans les mois à venir.

Commander son matériel avec la Centrale du Sport

         Enfin, la rentrée c’est aussi le casse tête du matériel qu’il faut acheter. Un budget que le club souhaite minimiser. Quel matériel chez  quel prestataire pour combien d’euros ? Des questions qui nécessitent du temps et de l’argent dont les clubs manquent à cette période de l’année.

Premier comparateur de prix en équipement sportif pour associations, clubs et collectivités, La Centrale du Sport est là pour faciliter la tâche des clubs. Cette jeune startup lancée en 2014 propose déjà plus de 500 000 références dans de nombreux sports collectifs et individuels au meilleur prix et permet de commander directement sur sa plateforme.

« En trois clics, le club choisit l’article, demande un devis, s’identifie. Sa requête est transmise aux revendeurs. Les retours sont retraités en interne puis renvoyés par mail au club » précise Kevin Fournier, fondateur de la startup.

Si de nombreuses solutions d’accompagnement sont désormais à la disposition des associations sportives et de leurs membres, tous les besoins ne sont pas satisfaits. Communication entre les membres ou dispositif d’aide aux entrainements pour les éducateurs sont encore des domaines propices à l’innovation. Mais ces startups nous prouvent, chaque jour, que des solutions simples peuvent exister et permettre un gain de temps et d’argent considérable pour les associations sportives.

FacebookTwitterLinkedInPartager cet article

2 Responses to Ces startups qui facilitent la vie des associations sportives

  1. SFAM dit :

    Vous avez dégagé de bonnes solutions dans cet article

  2. Sebastien Jacques dit :

    Très interessant. Il y a aussi des solutions de gestion intégrées aux sites internet… Nous utilisons Sportsregions qui permet de gérer les équipes, les convocations, les inscriptions… pratique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *