Le Tremplin, une plateforme d’innovation pour le sport

La genèse du projet : un engagement de campagne

« Avec le Parc des Princes, Jean Bouin, Roland Garros, le stade de Coubertin, Paris a la chance de concentrer à quelques centaines de mètres des enceintes sportives de renommée internationale. Cela constitue une opportunité exceptionnelle pour créer des emplois et des entreprises innovantes dans le domaine du sport. Nous construirons donc un incubateur d’entreprises des métiers du sport à l’intérieur même du stade Jean Bouin. »

C’est en ces termes qu’Anne Hidalgo, alors candidate à la Mairie de Paris, décrivait dans son programme sa volonté de créer des emplois dans le sport grâce à une plateforme inédite d’innovation. En créant, au coeur d’un quartier qui concentre la plus importante activité sportive de Paris, un lieu pour les entreprises, start-ups et experts, Anne Hidalgo s’engage en faveur du développement d’une véritable filière économique du sport dans Paris, afin que la Capitale devienne une véritable place forte de l’économie du sport.

Paris&Co, agence de l’innovation et de l’attractivité de Paris, a proposé à la Maire de Paris de mettre en oeuvre cet engagement, capitalisant sur son expérience de mise en oeuvre de plateformes d’innovation. Paris&Co s’engage à créer les conditions favorables à la rencontre de l’ensemble des acteurs du sport (start-ups, grandes entreprises, sportifs, institutions) dans une dynamique d’innovation ouverte.

 

L’économie du sport : entre croissance et innovation

Les chiffres clés de l’économie du sport

Le sport tient une place importante dans l’économie française. Ce constat encourage la Ville de Paris à travailler en bonne intelligence avec l’ensemble des acteurs de l’écosystème du sport.

  • En France, la dépense sportive s’élève à plus de 35 milliards d’euros, soit près de 2% du PIB
  • Les exportations annuelles représentent 2 milliards d’euros
  • Le commerce des articles de sport correspond à un chiffre d’affaire de près de 10 milliards d’euros
  • En France, ce sont près de 300.000 emplois qui sont directement liés au sport

Malgré un contexte économique difficile, le secteur du sport est en forte croissance en France. L’Ile-de-France et Paris apportent bien évidemment leur pierre à l’édifice, la Ville de Paris emploie par exemple à elle seule plus de 2000 personnes dans le secteur du sport.

  • En Ile-de-France, ce sont près de 100.000 emplois qui sont liés à l’économie du sport
  • Le marché des articles de sport représente 1900 établissements et 7500 emplois
  • La croissance de l’emploi dans ce secteur entre 1993 et 2010 s’élève à 49%

Quels champs d’innovation sont à explorer dans le sport ?

Les opportunités ne manquent pas. Voici un petit panel des secteurs qui se prêtent parfaitement à l’alliance entre sport et innovation :

Big Data – Exemple : Le traitement massif d’information pour l’analyse de l’ensemble des données individuelles et collectives afin d’optimiser la performance sportive.
Evénements & animations – Exemple : Pour des interactions originales avec les spectateurs et téléspectateurs. Pour créer de véritables « stades connectés ».
Matériel sportif – Exemple : Des articles à des prix plus accessibles et améliorant le confort du sportif. Des articles facilitant la pratique pour tous les publics et diminuant les risques de blessure.
Outils d’amélioration des performances – Exemples : De nouveaux équipements connectés pour analyser la performance.
Géolocalisation – Exemple : Pour un meilleur tracement des déplacements et la constitution de nouvelles bases de données à exploiter.
Nouvelles infrastructures – Exemple : Développer le sport de rue en adaptant le mobilier urbain pour permettre la pratique sportive au quotidien.
Cyber-sports – Exemple : Création de conditions de pratiques sportives à base de réalité virtuelle.
Sports & santé – Exemple : Affirmer et développer plus encore les liens entre activité physique et santé. Développer des programmes pour encourage la pratique quotidienne du sport.
L’offre sportive – Exemple : Faciliter l’accès aux manifestations sportives et encourager l’organisation d’événements sportifs.

 

Un incubateur dédié au sport et à l’innovation : une première mondiale

Paris a décidé de créer un lieu unique, Le Tremplin, qui offrira un ensemble de services aux start-ups et aux entrepreneurs innovants : accompagnement, accès à des financements privilégiés, espace de conférence, espace ouvert de co-working, etc.

Pourquoi un incubateur dédié au sport ?

Pour offrir aux entrepreneurs les meilleures conditions pour innover et se développer :

  • Les placer dans un environnement sportif (physiquement et intellectuellement)
  • Les mettre en relations avec les acteurs institutionnels et économiques du sport
  • Leur offrir des conditions de travail de qualité
  • Leur permettre d’accéder à des formations et interventions de premier plan

Un tel incubateur doit inciter les start-ups parisiennes à innover dans la filière sport et permettre de maximiser les opportunités de business entre ces start-ups et l’industrie du sport.
La Ville de Paris et Paris&Co souhaitent également créer les conditions favorables pour trouver des solutions technologiques rapides aux problématiques sportives, permettant notamment le développement de la pratique pour tous dans le contexte urbanisé de Paris.
L’ambition de cet incubateur est grande, mais elle agit comme un moteur supplémentaire d’engagement et d’investissement : faire de Paris la capitale de l’économie et de l’innovation dans le sport.

incubateur-inovation

 

Un incubateur au coeur d’une plateforme unique d’innovation

Le stade Jean Bouin n’accueillera pas qu’un incubateur. L’ambition de ce lieu, en plus d’assurer un accueil optimal aux start-ups des métiers du sport, est de devenir un véritable hub de l’écosystème sportif à Paris et en Ile-de-France.

La logique de la plateforme d’innovation est donc de rapprocher, de rassembler. De rassembler les start-ups du sport, mais aussi de rassembler les acteurs institutionnels du sport ainsi que les grandes entreprises du secteur qui veulent s’associer au projet.

plateforme-innovation

Ces acteurs de l’économie du sport, en tant que membres de la plateforme, vont la faire vivre et l’enrichir, ils vont aussi s’en servir pour, en plus de véhiculer une image moderne et innovante, progresser dans leur métier :

  • En développant une culture de l’innovation en interne
  • En participant à la rédaction de l’appel à candidature et à la sélection des startups
  • En détectant avant les autres les innovations les plus intéressantes
  • En étant au plus près des évolutions du secteur et des attentes de leurs clients

Avec les acteurs institutionnels et les grandes entreprises du sport qui vont la composer, la plateforme d’innovation pour le sport va pouvoir travailler autour de cinq métiers :

L’incubation : accompagnement et soutien des start-ups qui créent aujourd’hui les pratiques sportives de demain
Les relations grands comptes : accélération de la transformation de l’innovation en opportunités d’affaires
L’académie : formation des start-ups aux métiers du sport et sensibilisation des professionnels du sport à l’innovation
L’expérimentation : tests des produits et services en lien avec les partenaires de la plateforme afin de s’assurer qu’ils correspondent aux attentes du marché et des consommateurs
La veille : identification des tendances en matière d’innovation sportive et mise en place d’une veille internationale

FacebookTwitterLinkedInPartager cet article