DEMODAY : Les start-up mettent les entreprises au Sport

Proposer des solutions concrètes pour faciliter le développement d’une politique sportive au sein des entreprises, c’était tout l’enjeu du DEMODAY, organisé par Le Tremplin et le MEDEF sport le jeudi 20 avril dans les locaux de l’incubateur.

En 2015, la première étude nationale et internationale sur l’impact économique de l’activité physique et sportive sur l’entreprise, le salarié et la société, menée conjointement par le MEDEF et le Comité National Olympique et Sportif Français, présentait le sport comme un levier de compétitivité pour l’entreprise.

Baisse de l’absentéisme, meilleur gestion du stress, gain de productivité du salarié ou encore économies d’échelles pour l’entreprise et la société civile, les bienfaits d’une activité sportive pour le salarié et l’entreprise sont désormais connus.

Il ne restait plus alors qu’à rassembler au sein d’un même lieu les porteurs de projets et les entreprises déterminées à mettre en place une activité physique pour leurs salariés.

IMG_0893

Face à elles, 9 start-up du Tremplin ont présenté leur solution innovante pour y répondre rapidement de la manière la plus efficace possible. Retour sur leurs propositions.

 

La première d’entre elle, Sport Heroes Group propose de participer au « United Heroes Chanpionship », un championnat intra-entreprise qui permet à chaque salarié de cumuler des points lorsqu’il pratique une activité physique (marche, vélo, course à pied) et de challenger les collaborateurs dans le cadre d’un classement interne. Pour développer cohésion et esprit d’équipe, l’entreprise pourra également challenger d’autres entreprises par l’intermédiaire d’un classement inter-entreprise et ainsi devenir l’entreprise la plus sportive de France.

Imaginez demain que tous les salariés de France puissent bénéficier d’une « carte sport » un peu à l’image d’un pass navigo, qui permette d’accéder ou on veut, quand on veut, à l’ensemble des infrastructures de sport. Et qu’en plus cette carte sport soit financée par l’entreprise. Et bien cette carte sport, Gymlib la met en place au sein des entreprises depuis bientôt un an maintenant. Avec un réseau de 1500 salles de sport dans toute la France incluant les plus grosses marques du secteur, elle est la première marketplace permettant de faire du sport à la carte.

TrainMe propose, quant à elle, aux collaborateurs de faire du sport au sein même de leur entreprise. Boxe, yoga ou même tennis, la start-up met en relation des professionnels du sport avec les entreprises pour répondre aux attentes de bien-être et d’activité physique des collaborateurs. Une solution de coaching liée à un outil de gestion qui permet d’accéder à des reporting et communiquer en interne pour développer une culture sportive au sein de l’entreprise.

Pour les collaborateurs qui pratiquent une activité physique outdoor de façon autonome Fitness Connect propose un espace sur lequel ils vont pouvoir réaliser des séances d’entrainement dans les meilleures conditions. La start-up a conçu une station de fitness modulable et connectée à une application de coaching qui permet au sportif de retrouver la station directement dans son téléphone et de visualiser l’exercice qu’il doit réaliser en fonction de l’objectif qu’il aura défini. Double avantage pour l’entreprise ; lutter contre le TMS en pratiquant du sport sur un équipement sécurisé sur la base d’un travail de poids de corps et garder des espaces nobles pour les lieux de travail tout en enrichissant les espaces outdoor inutilisés.

La start-up Fizix s’engage à personnaliser les cours collectifs grâce à une plateforme qui permet aux entreprises d’organiser plus facilement les cours de sport dans leur entreprise. Chaque salarié remplit son carnet sportif digital, son passé sportif et les objectifs recherchés et peut s’inscrire aux cours de sport qui l’intéressent. A partir de là, le coach a connaissance des caractéristiques physiques des collaborateurs et de ses attentes et peut ainsi adapter la séance au public et aux objectifs recherchés par les salariés. Une solution innovante pour garantir une pratique sportive régulière et adaptée à l’entreprise.

Mais on est tous différents par notre génétique et par l’environnement dans lequel on évolue. La plupart des individus suivent des programmes de perte de poids, de musculation non personnalisés qui ont des effets différents sur chaque individu. L’enjeu de Lsee est de proposer l’activité physique la plus adaptée à chaque salarié. Pour cela, elle a développé le premier tracker métabolique capable de mesurer en temps réelle la perte de masse grasse dans le sang par un simple prélèvement d’une goutte de sang après un effort. Première étape pour ensuite mettre en place de vraies actions à vocation physique et sportive au sein de l’entreprise.

Pour motiver les collaborateurs, SquadR propose elle de développer la cohésion d’équipe par le sport. A partir du levier social et du jeu, la start-up invite à faire du sport pour soi mais également pour son équipe. Chaque collaborateur peut monter une équipe avec plusieurs autres salariés et ainsi défier d’autres équipes de salariés au sein de l’entreprise pour tenter de devenir, chaque mois, la meilleure équipe du mois. Une manière ludique de souder les liens entre les membres  d’une équipe et de créer des petits challenges entre les services d’une entreprise par exemple.

Windoo accompagne elle la mise en place d’une politique sportive dans les locaux d’une entreprise en créant une programmation sportive sur mesure. Intermédiaire principale avec les coachs, elle met également en place un intranet personnalisé à l’entreprise qui permet de gérer les flux et envies des salariés. Depuis la plateforme, tout se passe en ligne et aux couleurs de l’entreprise ; les salariés ont accès à la programmation sportive et peuvent ainsi s’inscrire et payer en ligne. La start-up se dirige même vers une gestion de l’emploi du temps sportif individualisé puisque le salarié pourra choisir l’activité qu’il souhaite pratiquer et ainsi enclencher une demande de réservation auprès du prestataire référencé.

Enfin, dernière solution développée lors du DEMODAY, OlyBe qui souhaite favoriser la mise en place d’une routine sport et bien-être en combinant les facteurs de motivation pour faire du sport :le temps, l’argent et le collectif. Elle propose ainsi de pratiquer au bureau très simplement avec quelques tapis mais également de favoriser la pratique en dehors du bureau en proposant aux collaborateurs d’organiser des cours chez eux ou d’assister à un cours OLyBe près de chez eux. Quel que soit l’âge ou la condition physique, un cours de pratique sportive douce (yoga, pilate) est très bon pour la santé et permet de réduire le stress. Mais l’atout majeur de ce genre de pratique réside dans le fait qu’elle ne nécessite pas forcément d’avoir de douches dans ses locaux.

Un moment de présentation et d’exposition de solutions pour mettre les salariés au sport qui s’est ensuite poursuivit par un temps d’échange et d’approfondissement entre les start-up et les entreprises présentes à cette occasion.

FacebookTwitterLinkedInPartager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *