Edito de Jean-François Martins et Jean-Louis Missika

Jean-François Martins, adjoint chargé du tourisme et des sports
Jean-Louis Missika, adjoint chargé de l’urbanisme, de l’architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité

Photo © Mairie de Paris/Henri Garat

« Paris attire les talents et les investisseurs grâce à son dynamisme économique, à la qualité de ses infrastructures et à ses ressources humaines ; pour ajouter à son attractivité, Paris accompagne également ses entrepreneurs, en leur permettant de développer des solutions innovantes pour répondre aux défis du 21ème siècle. »

Leader mondial de l’innovation, Paris est également une place forte de l’économie du sport et se positionne comme l’une des grandes capitales sportives mondiales en accueillant de nombreuses compétitions internationales.

L’Euro 2016 et les championnats du monde d’escalade seront suivis en 2017 par les championnats du monde de handball, de lutte et de hockey sur glace, par les Gay Games et la Ryder Cup en 2018, puis par le championnat du monde de football féminin en 2019. Avec la candidature pour l’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, tout cela consacre la place de Paris parmi les grandes capitales sportives internationales. Le vif intérêt qu’expriment les acteurs économiques pour cette candidature olympique est d’ailleurs un excellent témoin des nombreux ponts qui existent entre le sport et le secteur entrepreneurial.

Cette double attractivité nous a poussés à renforcer les liens entre innovation et sport : c’est ainsi que nous avons imaginé le premier incubateur au monde dédié à l’innovation sportive, le Tremplin. Née de la volonté politique de la Ville de Paris de créer des emplois et d’encourager l’émergence d’une véritable filière du sport à Paris, cette plateforme s’installe sur plus de 2000 m² au cœur du stade Jean Bouin, flambant neuf.

Big data, objets et vêtements connectés, outils d’amélioration des performances, cyber-sports, handisports, médias, réseaux sociaux ou événementiels : les domaines qui invitent le sport et l’innovation à évoluer ensemble sont nombreux. S’ouvrent alors autant de pistes de réflexion dans l’objectif de trouver des solutions technologiques aux problématiques sportives, permettant notamment le développement de la pratique pour tous sur un territoire fortement urbanisé.

Après un an d’existence, le premier bilan du Tremplin est très positif. Les première startups de cette plateforme ont pu faire mûrir leurs projets, faire des rencontres décisives, développer des synergies, lever des fonds, créer des emplois, etc…Elles jouent désormais en 1ère division.

Aujourd’hui une deuxième génération de startups vient s’installer dans les murs du Tremplin. L’intérêt des acteurs du sport et de l’innovation demeure particulièrement fort : pas moins de 110 candidats ont proposé leur dossier pour intégrer cet incubateur. Cela nous réjouit et démontre la pertinence d’une telle plateforme. Parmi cette nouvelle génération, des logiciels destinés aux clubs professionnels côtoient des applications liées au sport-santé, des équipements sportifs de nouvelle génération ou encore des solutions permettant une meilleure mise en scène du sport-spectacle. Cela donne à voir la grande diversité de ce secteur économique émergeant qu’est celui du sport.

En accueillant ces nouveaux entrants et en étayant sans cesse son offre de pôle d’incubation, de formation, d’expérimentation et de veille, le Tremplin continue d’affirmer son ambition d’inventer le sport de demain et de renforcer l’attractivité internationale de Paris.

 

FacebookTwitterLinkedInPartager cet article